Habitat Durable

Construire et rénover écologique et économique

< Retour vers la liste des articles

première édition : 2008, nouveau tirage 2009

Présentation

Le logement représente la première source de dépense des ménages.

Au loyer ou remboursement de prêt s’ajoutent les frais de chauffage, de climatisation, d’électricité et d’eau.

Au siècle dernier, le recours aux énergies fossiles bon marché a eu pour conséquence de déconnecter les projets de construction des principes de bon sens élémentaire.

Actuellement, l’évolution irréversible à la hausse du coût de l’énergie nous invite à concevoir des lieux d’habitation qui optimisent l’usage des ressources naturelles disponibles gratuitement, soleil, lumière, fraîcheur du sous-sol ou de l’évaporation de l’eau, tout en raisonnant nos besoins.

Un projet architectural ou de rénovation valorisera les atouts du lieu : vues, ensoleillement, topographie, ressources naturelles locales… tout en minimisant ses inconvénients : nuisances sonores et visuelles, exposition au vent…

Il ne proposera des choix technologiques complexes que si des solutions plus simples ne sont pas accessibles en raison des contraintes du projet.

Le choix des matériaux de construction sera déterminé en fonction de leur qualité, de leur coût écologique pour l’environnement et de leur innocuité pour l’habitant. Les peintures et lasures tout comme les produits d’entretien de la maison peuvent être des sources importantes de pollution. C’est pourquoi, l’utilisation de produits écologiques sera privilégiée.

En d’autres termes, comment vivre dans un habitat agréable et économe, en harmonie avec les préoccupations de respect de l’environnement, comment construire ou rénover intelligemment et avec responsabilité ?

C’est à ces questions aujourd’hui fondamentales que des réponses multiples, basées sur des cas concrets, sont apportées dans ce guide.

Croquis d'architectes Alexandre delattre

Table des matières

1 Construire ou rénover en maîtrisant son budget

1 A Un investissement initial mais aussi un coût de fonctionnement

1 B La surface habitable : dépasser le rêve inaccessible

1 C Organiser l’espace intérieur pour se faciliter l’existence

1 D Les frais de construction à ne pas oublier, les économies à réaliser

1 E Les quatre points à négocier avec les banques

1 F Le choix de l’architecte

1 G Les travaux et leur suivi

2 Le choix du terrain ou de votre logement, implantation du projet

2 A Choix du lieu d’habitation : limiter les coûts et les temps de déplacement

2 B Le projet architectural face à son orientation

2 C Tenir compte du vent

2 D Composer avec la déclivité du terrain

2 E Limiter les terrassements et les soutènements

2 F Optimiser l’espace intérieur/extérieur disponible

2 G Ne pas saccager l’existant : préserver et valoriser la végétation en place

2 H Les trois zones climatiques françaises, protection contre le froid

2 I Une même exigence pour le rafraîchissement d’été

3 Se chauffer en hiver et se rafraîchir en été à moindre frais

3 A Bien orienter son logement en fonction de la courbe du solei

3 B Les protections solaires architecturales

3 C Les protections solaires végétales

3 D Les protections contre le vent

3 E Le précieux atout de l’inertie thermique du sol

3 F L’inertie des toits recouverts de terre

3 G La ventilation de l’habitat - rafraîchissement géothermique

4 Le cycle de l’eau et les végétaux, vos meilleurs atouts pour vivre agréablement

4 A Récupérer l’eau de pluie

4 B Economiser l’usage de l’eau

4 C Valoriser les « eaux grises »

4 D Conception de l’irrigation du jardin

4 E Les atouts d’une piscine écologique

Résumé pratique des 4 premiers chapitres

A Les attendus du projet de construction ou de rénovation

B Le choix de la démarche « Haute Qualité Environnementale » (HQE)

C Une alternative qui a des atouts : la micro copropriété écologique

5 Le choix des matériaux de construction, avantages et inconvénients

5 A Critères d’évaluation

5 B La construction classique en parpaings + doublage isolant + plaques de plâtre

5 C Les structures auto isolantes

5 D Le choix du bois comme système constructif

5 E Associer bois et brique

5 F Du bon usage des métaux

5 G Isolation renforcée, frais de logement diminués …

5 H Le choix des matériaux d’isolation

5 I Le choix des vitrages et des menuiseries : aluminium, PVC, bois…?

5 J Portes extérieures et intérieures : le choix de l’artisan

6 Le choix des matériaux intérieurs

6 A Faire face à l’insécurité de l’information

6 B Les peintures, vitrificateurs et lasures naturels

6 C Panneaux de bois pour aménager l’espace

6 D Parquets et planchers

6 E Béton et chaux cirés ou peints

6 F Le linoléum

6 G Moquettes en fibres naturelles

6 H Carrelage et terre cuite

6 I Epaisseur de chape : gain d’inertie

6 J Cloisons intérieures

7 Le choix du système de chauffage, du simple au complexe

7 A Priorité à la simplicité, l’économie et l’autonomie

7 B Le solaire passif par les vitrages ou par un mur « Trombe »

7 C Le chauffage au bois

7 D Le chauffage central basse température

7 E Le choix du plus rentable : la non consommation

7 F L’eau chaude sanitaire solaire, une évidence incontournable

8 Les bonnes dispositions de l’habitant responsable

8 A La chasse au gaspillage électrique imposé

8 B Les choix électroménagers

8 C L’éclairage : basse consommation, évidemment

8 D Les produits d’entretien et de lavage

8 E Investir dans les énergies renouvelables

 

 
 
< Retour vers la liste des articles