Notre activité

« L’habitat durable », est consacré à l’habitat de demain, … pardon, d’aujourd’hui.

Depuis l’adoption de la loi cadre du « Grenelle de l’environnement », le secteur du bâtiment est appelé à faire un saut rapide vers le 21e siècle, en proposant globalement de diminuer la consommation énergétique de l’habitat par quatre : passer d’une consommation exprimée en Watts par m2 de 220 (moyenne des logements actuels) à 50.

Cet objectif n’est pas si difficile à réaliser pour la bonne raison que les habitats actuels correspondent à l’héritage du siècle passé, marqué par des performances énergétiques médiocres pour des besoins croissants non maîtrisés.

Le Grenelle de l’environnement a pris la décision de supprimer les ampoules à incandescence d’ici à 2012. Ces ampoules représentent « l’âge de pierre » en terme de performance énergétique : les 8-9/10 ièmes de l’énergie consommée sont dilapidés en chaleur et non pas convertis en lumière. Les nouvelles ampoules qui les remplacent ont un rendement 5 fois supérieur, pour une durée de vie 10 fois plus longue.

L’exemple de l’éclairage illustre combien le potentiel d’économie est considérable. Cette revue propose des solutions pratiques et écologiques pour un habitat durable. Elle concerne aussi bien les constructions neuves que la rénovation. Ce dernier secteur représentera 80 % de l’activité du secteur du bâtiment. C’est dire combien l’enjeu est considérable.

Investir dans l’habitat a une répercussion rapide et durable sur le budget des ménages : moins d’énergie sera nécessaire, moins lourdes seront les charges sur le budget du logement, première source de dépense des ménages.

Une partie des informations est empruntée à « L’Habitat durable, construire et rénover, écologique et économique » (Didier Carbiener, croquis d’architecte d’Alexandre Delattre, Edisud, 2008).

Vous avez un projet, contactez-nous : cliquez ici

< Retour vers la liste des articles