Notre activité
< Retour vers la liste des articles

Le paillage … tellement utile

Cette partie de jardin a été paillée avec des feuilles d’olivier, récupérées après la taille hivernale

Le paillage consiste à recouvrir le sol de débris végétaux sur toutes les parties non occupées par la végétation. La présence naturelle de débris végétaux est une règle dans nombre d’écosystèmes forestiers, en particulier en milieu méditerranéen. Les amas de feuilles et débris de bois recouvrent le sol des maquis et des forêts et participent activement à la vie du sol et l’entretien de sa fertilité.

Le paillage est une des pratiques la plus importante du jardinage. Il concerne le potager comme je jardin d’agrément.

Ses atouts sont :

  • d’empêcher les mauvaises herbes de s’installer
  • de retenir l’humidité du sol et éviter son dessèchement trop rapide
  • de mieux absorber et infiltrer les pluies violentes en raison de son rôle d’amortisseur
  • de stocker une partie des eaux de pluie
  • d’enrichir ou de restaurer la couche d’humus du sol, qui joue un rôle clé dans sa fertilité.
  • d’atténuer les effets des rayonnement solaire : sous le paillage les températures brulantes d’un sol nue sont absente. La vie microbienne est stimulée et entretient ou restaure la fertilité

En milieu méditerranéen, plus qu’ailleurs, le paillage est le premier allier du jardinier. Il permet d’économiser bien des arrosages et des interventions de travail du sol ou d’arrachage de mauvaises herbes.

Dans le jardin d’agrément, des roches, pierres de toute taille et gravier, morceaux de bois, peuvent aussi recouvrir le sol et jouer un rôle protecteur. Sans toutefois apporter d’éléments nutritifs, ce qui peut parfaitement convenir pour les plantes peu exigeantes.

Pour pailler, le mieux est de s’équiper d’un broyeur à végétaux ou de faire appel à des entreprises spécialisées équipées, qui viennent avec un broyeur sur place ; prévoir l’intervention seule ou avec plusieurs voisins pour limiter le coût.

Paillage de pierres, de morceaux de liège et de boules de posidonie (sculptées …)
< Retour vers la liste des articles