Sens 2024

Reportage sur les entreprises en phase avec les enjeux du développement durable.

Une entreprise de compostage de qualité : Corse Compostage, partenaire de cap-2024.

< Retour vers la liste des articles

Retour vers le réel

L’engouement pour le jardinage est un phénomène de société.

Dans une civilisation ayant comme socle idéologique l’éloge du déracinement, le contact de la terre a été méprisé. Chasser le naturel, … il revient au galop. Les jardiniers ne sont pas des théoriciens. Ils mettent les doigt dans la terre, observent le déploiement végétal, saisissent la complexité et l’enchantement du monde vivant.

Sur leur balconnière, leur terrasse, leur jardin - mini ou vaste - peu importe, les jardiniers sont chaque jours plus nombreux. Du jour au lendemain, ils (re) découvrent le réel.

Corse Compostage

Le recours aux amendements est une des bases essentielles du jardinage durable (voir articles « Amendements calcaires » et « Amendement organiques »). Le qualificatif « durable » n’est réellement approprié que lorsque l’amendement est produit avec des ressources locales et est destiné à un usage de proximité.

Au centre de la Corse agricole, en plaine orientale, est implantée l’entreprise « Corse Compostage ».

Cycle fermé : pas de pollution

La plate forme est installée dans de conditions exemplaires de respect de l’environnement. L’ensemble des surfaces de compostage repose sur un substrat imperméabilisé à base d’argile. Le compost ne contient aucune matière première dangereuse pour l’environnement, mais le lessivage par la pluie pourrait provoquer des infiltrations de matières fertilisantes néfastes pour les eaux souterraines ou de ruissèlement. Toutes les eaux recueillies par la sous-couche imperméable sont acheminées dans des bacs pour à nouveau être réutilisées. L’art du compostage repose en effet en partie sur une humidification contrôlée des tas de compost. La station fonctionne ainsi en cycle fermé, aucun élément indésirable ne s’échappe dans le milieu naturel.

Des matières premières garantes de la qualité du produit final

Elles sont de deux types :

1) Végétal

Les végétaux des déchetteries sont acheminés sur place et triés avec soin : tout ce qui n’est pas végétal et comporte des produits non naturels (exemple un morceau de bois partiellement peint) est éliminé. Un autre élément végétal issu de l’industrie régionale est utilisé : de la poussière de tabac. Le troisième apport est un sous-produit de l’activité viticole : le mars de raisin. Les végétaux apportent surtout le carbone organique.

2) Animal

Il s’agit de fumier de bovins, d’ovins ou de poules, de fientes de poules ou encore de plume de volaille. Les produits animaux apportent surtout de l’azote.

Le mélange proportionné de ces matières premières assure le bon équilibre nutritionnel du produit final, avec une composition équilibrée en carbone et en azote, l’une des règles agronomiques incontournables. Bien entendu, le compost contient aussi d’autres substances indispensables à la croissance végétale, telles que le potassium et le phosphore. Le propre d’un amendement organique est d’apporter toutes ses substances non pas sous forme élémentaire minérale, comme en agriculture industrielle, mais sous forme de complexe organique. Sous cette forme, l’ensemble de la vie invisible du sol est stimulé. La fertilité est entretenue et favorisée.

3 étapes de fabrication

La confection du compost dure environ 8 mois. Elle comporte 3 étapes.

1 Le broyage des matières végétales triées

2 Le mélange des matières végétales et animales. Ce mélange sera renouvelé régulièrement durant toute la phase de maturation.

3 le criblage, pour assurer un produit parfaitement calibré

Un suivi continu lot par lot

Dès le départ et tout au long de la fabrication, chaque tas de compost est suivi par lot. Ceci permet une traçabilité jusqu’à la commercialisation, où la composition initiale du compost est connue.

La qualité du compost est l’objet d’un suivi par analyses régulières réalisées par un laboratoire spécialisé. Ces analyses sont interprétées par un spécialiste conseil qui préconise les réajustements si nécessaire. La teneur en eau est aussi régulièrement ajustée afin d’éviter tout dessèchement, qui interromprait la dynamique du compostage.

Livré chez vous

La production est disponible pour les professionnels – agriculteurs –espaces verts, pépinières, maraichers, … sur toute la Corse. Dans un périmètre plus réduits d’une quarantaine de Km, les particuliers peuvent être livrés par camions de trois tonnes au prix de 30 € la tonne, transport en sus au cas par cas. Un prix imbattable, associé à une démarche « développement durable » sans faille d’un bout à l’autre du processus.

< Retour vers la liste des articles